DATAVENIR Logiciels

[UN] - A La Une - News 050201

logiciels

Les nouvelles  > Sortez vos mouchwares, spyware, logiciel espion, la résistance s'organise... -(UN.050201) :

DATAVENIR

08-01-2005 : Microsoft annonce la disponibilité de Windows AntiSpyware :

Microsoft vient de publier comme prévu la version beta de son logiciel pour luter contre les logiciels espion, le "Microsoft AntiSpyware", issu du rachat de l'éditeur américain GIANT. la première version beta est à présent disponible. il s'agit de la version 1.0.501 qui est limitée dans le temps et expirera le 31 juillet de cette année.

Véritables fléaux (**) , les logiciels spywares, en français "logiciels espions" ou mouchwares , sont des programmes ou sous-programmes conçus dans le but de collecter des données personnelles sur ses utilisateurs et de les envoyer à son concepteur ou à un tiers via internet ou tout autre réseau informatique, sans avoir obtenu au préalable une autorisation des utilisateurs.

(**) >> voir dossier sur site "Securiser.com" :
http://www.secuser.com/dossiers/spywares_generalites.htm)

 


Mouchware,  spyware, logiciel espion... des précautions s'imposent !

Source : "Le Service public fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie". (site du gouvernement belge) :
Se protéger des “agressions” des logiciels sur Internet (Section 1. Les techniques d’intrusion )

1. Qu’est-ce qu’un mouchware ?

Aussi appelé spyware ou logiciel espion, le mouchware est un petit programme informatique le plus souvent intégré ou livré en complément d’un logiciel principal. Les mouchwares se trouvent généralement dans le code d’un programme que vous téléchargez innocemment sur Internet. Dans la plupart des cas, ces mouchwares sont des “petits morceaux de codes parasites” (routines) intégrés dans le code principal du programme. Dans un même programme, il peut y avoir plusieurs routines parasites différentes, ayant chacune une fonction déterminée.

La détection de ces routines est très malaisée. Dans tous les cas, le mouchware aura besoin d’une connexion Internet pour la transmission des données. C’est pourquoi, les mouchwares sont fréquemment associés à des logiciels proposés en téléchargement sur Internet (logiciels de téléchargement de fichiers MP3, films, traducteurs, browsers, etc.). Généralement les logiciels libres (freewares) et logiciels d’évaluation (sharewares) sont les principaux vecteurs de mouchwares.

Les mouchwares s’installent sur un ordinateur comme les autres programmes, généralement sans que vous en ayez connaissance ou soyez informé de leur finalité, et collectent des données sur votre comportement d’internaute et votre machine.

On peut également considérer comme mouchards les web bugs qui prennent la forme d’une image invisible et indétectable constituée d’un unique pixel inséré dans des pages ou courriers électroniques au format HTML. Ces derniers toutefois ne font pas l’objet d’une installation permanente sur les machines des utilisateurs concernés. Ils sont le plus souvent utilisés à des fins de mesure d’audience.


2. A quoi sert un mouchware ?

Véritables mouchards électroniques, au même titre que les cookies mais aux fonctionnalités beaucoup plus étendues, ils peuvent envoyer dès le démarrage de l’ordinateur vers les serveurs d’un organisme “maître” toutes les données qu’ils ont collectées, comme les habitudes de navigation et les adresses de tous les sites visités.

En outre, le mouchware peut représenter une très grande menace pour la sécurité du système informatique infecté. Il peuvent servir à prendre connaissance de la configuration exacte de l’ordinateur et du contenu de son disque dur ; plusieurs routines successives peuvent permettre la détection de mots de passe encryptés et le crackage de ces informations.

La fonction essentielle d’un mouchware est, sous couvert ou non d’un autre service, de transmettre ces données à son créateur, la plupart du temps à des fins de ciblage publicitaire et commercial. Ces données constituent une ressource appréciable pour les entreprises, la valeur de leurs fichiers et de leurs bases de données étant déterminée par la qualification et le profilage le plus précis possible des internautes listés.

En marge des questions liées à la protection de la vie privée, il faut enfin remarquer que les mouchwares mobilisent des ressources de l’ordinateur lorsqu’ils sont actifs en tâche de fond (mémoire disque, mémoire vive et bande passante pour les transmissions de données).


3. Comment se protéger des mouchwares ?

Se protéger des spywares n’est pas chose facile. En pratique, plusieurs mesures peuvent être adoptées par l’internaute pour se prémunir contre les effets non désirés des mouchwares.

Il convient tout d’abord de prendre garde à ce que vous installez sur votre ordinateur. La plus grande vigilance est notamment recommandée dans le cas de nombreux logiciels distribués gratuitement. Une des caractéristiques majeure des mouchwares est qu’ils sont souvent installés à l’insu de l’utilisateur. Les boîtes de dialogue d’installation offrent rarement la possibilité de refuser ces fonctionnalités. Lorsqu’une installation personnalisée d’un logiciel est proposée, vous désactiverez les modules additionnels qui ne sont pas absolument nécessaires au fonctionnement du logiciel. Un certain discernement quant aux actions à effectuer, propre aux utilisateurs avertis, est cependant nécessaire.

Une seconde précaution élémentaire consiste à lire attentivement le contrat de licence d’utilisateur final qui contient généralement en toutes lettres la mention de l’intégration de fonctionnalités de spyware dans le logiciel que vous vous apprêtez à installer. Le choix d’un logiciel concurrent disposant de fonctionnalités équivalentes mais dépourvu d’mouchware pourra alors constituer une bonne alternative.

L’usage d’un logiciel antivirus et d’un pare-feu (firewall) peut s’avérer utile. Toutefois, leur efficacité est très relative. Le firewall, sauf exception, n’a pas pour but d’analyser ce qui sort du PC, mais à l’inverse ce qui y rentre. Certains pare-feux permettront par exemple à l’utilisateur d’être alerté des tentatives de connexion à des serveurs distants. L’antivirus, quant à lui, ne risque pas d’avoir beaucoup d’effet car les mouchwares ne sont pas considérés ni répertoriés comme des virus et passent souvent au travers de ces filtres.

Le moyen le plus efficace de se prémunir contre les mouchwares est d’avoir recours à des programmes permettant de les identifier et de les mettre hors d’usage ou de les détruire. Certains sites listent ainsi les mouchwares connus et les programmes anti-spyware, disponibles gratuitement sur Internet, dont l’efficacité paraît satisfaisante. Aucun site, cependant, ne peut prétendre avoir une liste exhaustive des mouchwares existants. De même, (*) certains outils permettent la détection de logiciels identifiés comme ayant des spywares mais les utiliser ne garantit pas une sécurisation à 100% de votre ordinateur. En outre, l’usage de ces techniques de protection est réservé à des utilisateurs confirmés, une mauvaise manipulation des logiciels ou des effacements malencontreux de fichiers pouvant être préjudiciables au bon fonctionnement de la machine. En cas de doute, n’hésitez pas à vous entourer des conseils de personnes qualifiées.

>> (*) Site présentant le classement réactualisé des 25 logiciels anti-spywares les plus diffusés :
http://www.spychecker.com/topdownloads.html   (site en langue anglaise).

 

Microsoft a sorti en janvier 2005 une version bêta publique de Windows AntiSpyware, un utilitaire qui aidera les utilisateurs de Windows à se protéger des mouchwares et autres programmes non désirés qui peuvent ralentir un PC, modifier les réglages Internet et afficher d'ennuyeuses pop-up.

Basé sur la technologie de GIANT Company Software Inc. acquise en décembre 2004 par Microsoft,
Windows AntiSpyware agit sur plusieurs fronts. Il détecte et supprime rapidement et aisément les spyware connus. Il améliore également la sécurité lors de la navigation sur le web en protégeant le PC contre l'installation de spyware via le web ou des programmes.
Identifiées par la communauté SpyNet et les chercheurs de Microsoft, les signatures des nouveaux spyware sont automatiquement téléchargées sur le PC, afin de le protéger contre ces nouvelles menaces.

En plus du logiciel Windows AntiSpyware, Microsoft annonce la disponibilité d'un outil de suppression des virus et vers, courant janvier. Ce "Malicious Software Removal Tool" est complémentaire de l'antivirus habituel. Il s'agit d'un outil qui rassemble au sein d'une interface simple d'emploi tous les outils de suppression de virus publiés par Microsoft depuis janvier 2004. Ce programme gratuit sera mis à jour le second mardi de chaque mois, en réponse aux nouvelles variantes des virus et vers qui voient régulièrement le jour. La mise à jour sera automatique sur les PC "Windows XP" configurés de manière appropriée.

"Windows AntiSpyware" en version bêta pour Windows 2000, Windows XP et Windows server 2003 est disponible à partir de : http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?FamilyId=321CD7A2-6A57-4C57-A8BD-DBF62EDA9671&displaylang=en
(Version Beta en langue anglaise).

* * *

 

( Voir aussi menu : toutes les "Unes" - DATAVENIR )

DATAVENIR

LogicielsCopyright 2004 Datavenir Sarl.

 
©1999-2004 DATAVENIR Sarl -
Tél. +33 (0)450 92 30 01 - Fax. +33 (0)450 92 30 77  - 

mentions légales  Copyright- Garanties